Qui a peur du Rose?

 

Corinne Hadjadj – assistante artistique

Formée en danse classique et contemporaine , elle travaille comme inter­prète pour plusieurs compagnies . Elle présente ensuite , en collaboration avec des artistes comme Fiorenza Menini , Jesus Gonzales de Armas… des performances danse et arts plastiques dans divers lieux (théâtres , musées , galeries d’art …) . Corinne Hadjadj est également chargée des actions culturelles pour les Journées Danse Dense (Annette Jeannot) , le festival concordan(s)e (Jean François Munnier) et la cie pm (Philippe Ménard) . Elle est conseillère artistique pour une com­pagnie de danse jeune public (Carole Parpillon) et assistante des chorég­raphes Philippe Ménard – cie pm et de Françoise Tartinville – cie Atmen .

Vincent Delétang – Interprète

Après une licence d’anglais et l’obtention du concours de professeur des écoles auquel , il décide de renoncer pour se former en danse , Vincent entre au Conservatoire National de Région de Paris avant d’intégrer le CNDC d’Angers . Il y approfondit son approche des release technique en dansant Set and Reset de Trisha Brown . Il y est aussi très touché par les collaborations avec Vera Mantero et Ko Murobushi qui l’amènent à questionner la conscience de l’identité dans ses multiples facettes , et développe ainsi son rapport à la théâtralité et la performance pour nourrir son travail artistique .

Jean-François Domingues – Musicien

Jean-François Domingues travaille le son depuis une dizaine d’année . En danse , il collabore en particulier avec la com­pagnie Mi-octobre (Serge Ricci) et la compagnie de l’Entre-Deux (Daniel Dobbels) . Instrumentiste , il collabore avec « Blair et le peuple de gauche » . Pour le théâtre il collabore avec Arnaud Meunier (Compagnie de la mauvaise graine) , Philip Boulay (théâtre du tournesol) , Yves Chenevoy (compagnie Chenevoy) .

Marguerite Lantz – Scénographe

Formée à l’Université Paris 8 et à l’EnsAD , son travail se décline entre films-miniatures , performances et installations . Elle collabore également comme scénographe et accessoiriste à des projets de spectacle vivant et dans l’audiovisuel , entre autres pour l’ensemble Le Balcon , Gotan Project , Michel Gondry , Myriam Marzouki ,  etc…  Ses projets sont montrés en France et à l’étranger (Nuit Blanche de Paris , Forum des Images , Centre Pompidou , Festival du Film de Rotterdam , Musées Nationaux au Brésil , Japon , Qatar , Turquie , Chine …) . Elle interroge les frontières entre réel et imaginaire à travers une variation ludique autour des objets , paysages et images familiers , une découverte de leur potentiel à se révéler extraordinaires et enchanteurs .  www.margueritelantz.com

Lucille Mansas – Interprète

Après une année à la Manufacture d’Aurillac , Lucille Mansas part se former à la danse contemporaine au CNSMD de Lyon , où elle obtient le DNSPD en 2013 . Elle débute ensuite auprès de Luc Petton et des cygnes de « Swan » , avant d’entamer des collaborations avec la Cie Arcosm/Thomas Guerry & Camille Rocailleux sur un spectacle jeune public , Julien Ficely pour une relecture du faune et Rachid Ouramdane sur sa création  » Tenir le temps  » .

Boris Molinié – Créateur lumière

Régisseur général , éclairagiste de la compagnie Roger Louret et Les Baladins en Agenais pour laquelle il fait près de dix créations lumières , puis régisseur général de l’étoile du Nord (Paris) de 1998 à 2000 , Boris Molinié a rejoint la compagnie Mi-Octobre de Serge Ricci pour la tournée de Partiellement Effacé .

Il est par ailleurs directeur technique du festival Faits d’hiver à Paris depuis 1998 . Depuis 2009 , il accompagne également toutes les créations de la Cie De L’Entre-Deux de Daniel Dobbels , en tant que régisseur lumière (Les Sol­itaires , Danser , de peur , Les plus courts chemins , A la gauche de l’espace ) .

En 2010 , il rencontre Françoise Tartinville et crée les lumières d’Intérieur Crème .

Stéphanie Pignon – Interprète

Après une activité intensive en danse contemporaine , Stéphanie Pignon intègre le Centre National de Danse Contemporaine d’Angers de 2000 à 2002 . Ouverte aux différentes pratiques corporelles , expressives et esthétiques , elle travaille dès sa sortie de l’école pour différents chorégraphes comme Régis Obadia , Suzy Block , Françoise et Dominique Dupuy , Gianni Joseph , Christine Bastin , Valérie Rivière , Philippe Jamet , Paco Décina , Marc Vincent , Aicha M’Barek et Hafiz Dahou .

Parallèlement , elle danse en solo à côté de Patricia Kass sur la tournée mondiale « Kabaret » de 2008 à 2010 et chorégraphie par la suite « Kaas chante Piaf » en 2012 . Curieuse de découverte et d’apprentissage , elle rencontre au fil du temps plusieurs artistes pluridisciplinaires comme Michel Abdoul , Alexandre Roccoli , Diana Lui , Julie Plus , Charles Sadoul , Damien Serban , Yann Bertrand , Jeff Mills avec qui elle collaborera sur différents projets performatifs (« Swing » 2008 , « Nuit Blanche » 2010 , « Introscope » TedX 2013 , « 2001 – Midnight Zone » 2015 ) .

Clémentine Vanlerberghe– Interprète

Elle a d’abord étudié la danse à l’Ecole du Ballet du Nord (Roubaix, Fr) . Après avoir été stagiaire avec Carolyn Carlson , elle obtient un Bachelor in Arts à la ArtEZ Hogeschool voor de Kunsten d’Arnhem (Pays-Bas) en 2011 . Elle a rencontré le travail de Gisèle Vienne , Caro­lyn Carlson , Yutaka Nakata , Erik Kaiel , Cyril Viallon , Amélie Poirier .

 Inversions Polaires

Lee Davern– Interprète

Né à Oxford , Lee Davern débute sa formation de danseur professionnel à 20 ans à la Northern School of Contemporary Dance en Angleterre . Il commence son parcours d’interprète auprès des compagnies Dance The­ater of Ireland , Wired Ariel Theater , Tom Dale and Protein . En 2007 , il collabore avec la compagnie islandaise Himherandit Productions pour une création présentée au Reykjavik Dance festival , puis avec la compag­nie suisse Alias de Guilherme Botelho . Il rejoint en 2009 la compagnie de Jasmin Vardimon en Angleterre et le Royal Opera house , avant de col­laborer avec la DV8 Physical Theater . Depuis 2012 , il vit à Paris et tra­vaille avec la compagnie Ôma-Belles Embardées pour la pièce Animal social (2011) , la chorégraphe Ingrid Florin dans Au nom du père (2013) et dans l’Opéra Médée (2012) avec le chorégraphe Kim Brandstrup . En 2013 , il rejoint la compagnie de Christian et François Ben Aïm pour une reprise de rôle dans la pièce La Forêt ébouriffée (2013).

Jean-François Domingues – Musicien

Jean-François Domingues travaille le son depuis une dizaine d’année . En danse , il collabore en particulier avec la com­pagnie Mi-octobre (Serge Ricci) et la compagnie de l’Entre-Deux (Daniel Dobbels) . Instrumentiste , il collabore avec « Blair et le peuple de gauche » . Pour le théâtre il collabore avec Arnaud Meunier (Compagnie de la mauvaise graine) , Philip Boulay (théâtre du tournesol) , Yves Chenevoy (compagnie Chenevoy) .

Cyril Geeroms – Interprète

De formation classique , Cyril Geeroms se forme au Conservatoire National Supérieur de Paris de 1995 à 2001 en section contemporaine , où il s’intéresse à la composition , l’improvisation et la danse contact . Son travail se nourrit particulièrement de l’enseignement de Peter Goss , Serge Ricci et André Lafonta . Intégrant le Junior Ballet Contemporain du CNS­MD de Paris en 2000/2001 , il danse dans différentes pièces comme celles d’Hervé Robbe , Lucinda Childs , Cunningham , Nikolaïs , Quentin Rouiller , Jo stromgren , Felix Blaska .
Depuis , Cyril collabore avec plusieurs compagnies dont celle d’Emmanuelle Vo-Dinh (Sui Generis) , Lionel hoche , Thomas Duchatelet , Pantxika Telleria (Elirale) , Annick Charlot (Acte) , la Compagnie Sylvain Groud et la compagnie Mi-Octo­bre / Serge Ricci.

Corinne Hadjadj – assistante artistique

Formée en danse classique et contemporaine , elle travaille comme inter­prète pour plusieurs compagnies . Elle présente ensuite , en collaboration avec des artistes comme Fiorenza Menini , Jesus Gonzales de Armas… des performances danse et arts plastiques dans divers lieux (théâtres , musées , galeries d’art…) . Corinne Hadjadj est également chargée du développe­ment de projets et des actions culturelles pour les Journées Danse Dense (Annette Jeannot) , le festival concordan(s)e (Jean François Munnier) et la cie pm (Philippe Ménard) . Elle est conseillère artistique pour une com­pagnie de danse jeune public (Carole Parpillon) et assistante des chorég­raphes Philippe Ménard – cie pm et de Françoise Tartinville – cie Atmen .

Boris Molinié – Créateur lumière

Régisseur général , éclairagiste de la compagnie Roger Louret et les baladins en agenais , pour laquelle il fait près de 10 créations lumières , puis régisseur général de l’Etoile du Nord (Paris) de 1998 à 2000 , Boris Molinié a rejoint la compagnie Mi-Octobre pour la tournée de Partiellement Effacé . Il créé depuis les lumières des spectacles de la compagnie Mi-Octobre (Serge RICCI) : Humor, Endless, Instances et Par des­sus bord , des arbres sur la banquise.
Il est par ailleurs directeur technique du festival Faits d’hivers à Paris depuis 1998 .
En 2008 il crée les lumières de Three spells dela Cie Damien Jalet/Sidi Larbi Cherka­oui .
Depuis 2009 , il accompa­gne également les créations de la Cie De L’Entre-Deux de Daniel Dobbels , en tant que régisseur lumière pour Les Solitaires, Danser, de peur… et Les plus courts chemins .
En 2010 , il rencontre Françoise Tartinville de la Cie Atmen et crée les lumières d’Intérieur crème.

Clémentine Vanlerberghe– Interprète

Elle a d’abord étudié la danse à l’Ecole du Ballet du Nord (Roubaix, Fr) . Après avoir été stagiaire avec Carolyn Carlson , elle obtient un Bachelor in Arts à la ArtEZ Hogeschool voor de Kunsten d’Arnhem (Pays-Bas) en 2011 . Elle a rencontré le travail de Gisèle Vienne , Caro­lyn Carlson , Yutaka Nakata , Erik Kaiel , Cyril Viallon , Amélie Poirier .

Annabel Vergne – Scénographe

Diplômée en scénographie à l’EnsAD , Annabel Vergne vit et travaille à Paris . Depuis 1995 , elle collabore comme scénographe à des spectacles de théâtre et de danse , particulièrement avec les metteurs en scène Jean Boillot , Romain Bonnin , Allio-Weber , Gilbert Désveaux et les chorégraphes Julika Mayer , Benoît Lachambre et Su-feh Lee . En 2000 , en résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris , elle développe une pratique artistique sous forme de vidéos mettant en jeu la parole et l’espace . A travers des dispositifs visuels , lumineux ou sonores , ses propositions interrogent les conditions de perception et les variations entre voir et percevoir . Ses projets personnels ont été présentés au Palais de Tokyo , à l’IFA , au Lieu Unique , au FRAC – Ile de France / Le Plateau , au Théâtre de la Cité Internationale , au Musée Zadkine à Paris . Depuis 2006 , elle enseigne la scénographie à l’EnsAD à Paris .

Triptyque sur le masculin : Intérieur Crème , Blanc Brut , Émulsion Cobalt

Fabien Almakiewicz – Interprète

Venu à la danse par le biais des arts plastiques , Fabien Almakiewicz se voit offrir la possibilité , dans le cadre de sa formation initiale aux Beaux Arts de Marseille , de suivre une formation à l’EDDC (Arnhen, Pays-Bas) . De retour en France , il participe aux ateliers proposés par Christiane Blaise , Serge Ricci , Geneviève Sorin , Anne le Batard , et participe aux performances du collectif Skalen et de la compagnie La Zouze / Christophe Haleb.
Humor fut sa première collaboration en tant que danseur avec la Compagnie Mi-Octobre . Il participe depuis aux créations de la compagnie , et co-signe avec Serge Ricci les pièces suivantes : Air Ball Pic-Nic , Alle Zonen , Au nombre des choses , Par dessus bord et A d’autres horizons .

Vincent Delétang – Interprète

Après une licence d’anglais et l’obtention du concours de professeur des écoles auquel , il décide de renoncer pour se former en danse , Vincent entre au Conservatoire National de Région de Paris avant d’intégrer le CNDC d’Angers . Il y approfondit son approche des release technique en dansant Set and Reset de Trisha Brown . Il y est aussi très touché par les collaborations avec Vera Mantero et Ko Murobushi qui l’amènent à questionner la conscience de l’identité dans ses multiples facettes , et développe ainsi son rapport à la théâtralité et la performance pour nourrir son travail artistique .

Interprète de la compagnie de Paco Dècina depuis 4 ans , il mène un travail centré sur l’énergie du mouvement dans la finesse et la fluidité . Depuis 3 ans il multiplie les collaborations avec Carolyn Carlson et le CCN de Roubaix et , cette année, il y est assistant chorégraphique en plus du rôle d’interprète sur deux projets .
Titulaire du diplôme d’état , il développe plusieurs projets pédagogiques auprès de différents publics (milieu scolaire , hospitalier , associatif) .

Max Fossati – Interprète

Après avoir obtenu le Diplôme d’Etat de professeur de danse , Max Fossati intègre la formation du Centre national de danse contemporaine d’Angers puis celle du Centre chorégraphique national de Montpellier . Il a dansé, entre autres, pour Matteo Moles , Osman Khelili , Odile Duboc , Virginie Mirbeau , Lionel Hoche . Il participe depuis 2002 aux projets d’Alban Richard et de Gabriel Hernàndez . Il est invité, depuis 2008, à intégrer le processus d a n s e de Rosalind Crisp . En 2009 , il rejoint Françoise Tartinvillle pour le spectacle Intérieur crème .

Cyril Geeroms – Interprète

De formation classique , Cyril Geeroms se forme au Conservatoire National Supérieur de Paris de 1995 à 2001 en section contemporaine , où il s’intéresse à la composition , l’improvisation et la danse contact . Son travail se nourrit particulièrement de l’enseignement de Peter Goss , Serge Ricci et André Lafonta . Intégrant le Junior Ballet Contemporain du CNS­MD de Paris en 2000/2001 , il danse dans différentes pièces comme celles d’Hervé Robbe , Lucinda Childs , Cunningham , Nikolaïs , Quentin Rouiller , Jo stromgren , Felix Blaska .
Depuis , Cyril collabore avec plusieurs compagnies dont celle d’Emmanuelle Vo-Dinh (Sui Generis) , Lionel hoche , Thomas Duchatelet , Pantxika Telleria (Elirale) , Annick Charlot (Acte) , la Compagnie Sylvain Groud et la compagnie Mi-Octo­bre/ Serge Ricci .

Marguerite Lantz – Vidéaste, scénographe

Marguerite Lantz interroge les frontières entre réel et imaginaire à travers une variation ludique autour des objets , paysages et images familiers , une découverte de leur potentiel à se révéler extraordinaires et enchanteurs .
Son travail se décline entre films-miniatures , performances et installations .
Procédant par ajouts , détournements , collisions , transformations , il s’agit de faire basculer tout un contexte vers son versant poétique , parfois surréaliste ou mythologique .
Elle travaille également comme scénographe accessoiriste pour le spectacle vivant et l’audiovisuel .
www.margueritelantz.com

Annabel Vergne – Scénographe

Diplômée en scénographie à l’EnsAD , Annabel Vergne vit et travaille à Paris . Depuis 1995 , elle collabore comme scénographe à des spectacles de théâtre et de danse , particulièrement avec les metteurs en scène Jean Boillot , Romain Bonnin , Allio-Weber , Gilbert Désveaux et les chorégraphes Julika Mayer , Benoît Lachambre et Su-feh Lee . En 2000 , en résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris , elle développe une pratique artistique sous forme de vidéos mettant en jeu la parole et l’espace . A travers des dispositifs visuels , lumineux ou sonores , ses propositions interrogent les conditions de perception et les variations entre voir et percevoir . Ses projets personnels ont été présentés au Palais de Tokyo , à l’IFA , au Lieu Unique , au FRAC – Ile de France / Le Plateau , au Théâtre de la Cité Internationale , au Musée Zadkine à Paris . Depuis 2006 , elle enseigne la scénographie à l’EnsAD à Paris .

Boris Molinié – Créateur lumière

Régisseur général , éclairagiste de la compagnie Roger Louret et les baladins en agenais , pour laquelle il fait près de 10 créations lumières , puis régisseur général de l’Etoile du Nord (Paris) de 1998 à 2000 , Boris Molinié a rejoint la compagnie Mi-Octobre pour la tournée de Partiellement Effacé . Il créé depuis les lumières des spectacles de la compagnie Mi-Octobre (Serge RICCI) : Humor , Endless , Instances et Par des­sus bord , des arbres sur la banquise .
Il est par ailleurs directeur technique du festival Faits d’hivers à Paris depuis 1998 .
En 2008 il crée les lumières de Three spells dela Cie Damien Jalet/Sidi Larbi Cherka­oui .
Depuis 2009 , il accompa­gne également les créations de la Cie De L’Entre-Deux de Daniel Dobbels , en tant que régisseur lumière pour Les Solitaires , Danser , de peur … et Les plus courts chemins .
En 2010 , il rencontre Françoise Tartinville de la Cie Atmen et crée les lumières d’Intérieur crème .

Frédéric Blondy – Compositeur

Après des études de Mathématiques et de Physique à l’université de Bordeaux , Frédéric Blondy se consacre entièrement à l’étude du piano . Tout d’abord à travers le jazz puis à travers des études classiques menées à Bordeaux , au Conservatoire National où il étudie l’harmonie , l’analyse et la composition . Très tôt passionné par la création contemporaine il perfectionne sa technique et approfondit son approche “corporelle” de l’instrument à Paris , au Centre International de Piano .
Ses créations , issues d’une approche concrète des instruments où l’utilisation de techniques étendues de préparations se mêle parfois à l’électronique et l’informatique , donnent naissance à un univers sonore d’une grande richesse personnelle , d’une violence tantôt contenue , tantôt éruptive .
En tant qu’artiste , Frédéric Blondy s’est produit depuis une quinzaine d’années dans de nombreux festivals et salles de concerts en Europe , en Amérique du Nord , au Moyen-Orient et en Asie . Il a travaillé avec des musiciens prestigieux tels que Otomo Yoshihide , Joëlle Léandre , Paul Lovens , Rhodri Davies , Lê Quan Ninh , Michel Doneda , Thomas Lehn , Daunik Lazro , Radu Malfatti , John Tilbury … et de développer un travail approfondi en formation avec des groupes tels que Hubbub ou Ethos .
Il participe également à des projets interdisciplinaires mêlant danse , vidéo , performance . Il réalise la musique et le sound design de films et de vidéos .
Il anime pendant plusieurs années des ateliers réguliers sur les pratiques sonores contemporaines aux Instants Chavirés , à Paris .
Plus ponctuellement , il est sollicité dans de nombreux festivals tant en Europe qu’en Amérique du Nord et au Japon pour animer des stages et présenter des conférences autour des pratiques sonores contemporaines .
Il est régulièrement invité à France Musique et France Culture .
Sa discographie compte une quinzaine d’albums édités sur différents labels européens . Il est également impliqué dans la diffusion de la création sonore et visuelle contemporaine à travers l’association Listen et les Rendez-vous contemporains de Saint-Merry qui invitent à Paris des artistes internationaux pour des concerts , performances , projections, rencontres .

http://www.fredericblondy.net
http://www.fredericblondy.net/fr/64vsolo.htm

Sébastien Roux – Compositeur

Sébastien Roux vient à la musique comme guitariste dans divers groupes de rock avant d’entamer une carrière de compositeur de musique électro­nique qu’il déploie tous azimuts : disques (en solo ou en collaboration avec Greg Davis , Vincent Epplay , Eddie Ladoire ) , concerts de musique acousmatique , improvi­sation (avec Kim Myhr , David Fenech ) , performances audiovisuelles , art radio­phonique , ciné-concerts (pour Nanouk l’Esquimau à la Fondation Cartier avec Vincent Epplay ) , installations sonores (la série intitulée Wallpaper Music) .
Il compose des musiques pour la danse : Précaires de Marinette Dozeville (création au Manège de Reims en 2009) , Pan de Lionel Hoche (création à la Maison de la Musique et de la Danse de Nanterre en 2008) , Faune(s) de Olivier Dubois (création au Festival d’Avignon 2008 ) .
Parallèlement , Sébastien Roux travaille comme assistant musical à l’Ircam avec les compositeurs Gérard Pesson et Georges Aperghis , ainsi que pour Morton Subotnick dans le cadre de la reprise du spectacle d’Anna Halprin Parades and Changes .
Son travail est documenté par les labels Brocoli , Apestaartje , 12k , Carpark , Room40 , n-rec , Optical Sound , Tiramizu et Tsuku Boshi .
Il est compositeur en résidence à La Muse En Circuit en 2009 et , pour la saison 2009-2010 , au centre national de création musicale Césaré (Reims) .

Diemo Schwarz – Compositeur

Diemo Schwarz est chercheur et développeur à l’Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique-Musique , Paris) , compositeur de musique électronique , et musicien sur batterie et laptop .
Ses recherches portent sur l’interaction entre musicien et machine , et l’exploitation de grandes masses de sons pour la synthèse sonore temps-réel et interactive , en collaboration avec des compositieurs , – entre autres Philippe Manoury , Dai Fujikura , Stefano Gervasoni , Aaron Einbond , Sam Britton , Emmanuelle Gibello  – , et des artistes Cécile Babiole , Franck Leibovici , Pascal Baltazar .
En 2004 , il a soutenu sa thèse de doctorat en informatique appliquée à la musique pour le développement d’une nouvelle méthode de synthèse sonore musicale concaténative par corpus , fondée sur la sélection d’unités d’une large base de sons .
Ses compositions et performances (sous le nom de son projet solo « Mean Time Between Failure » , en duo « the concatenator » avec le clarinettiste Etienne Brunet , ou en improvisant avec des musiciens comme George Lewis , Evan Parker , Frédéric Blondy , Victoria Johnson , Pierre Alexandre Tremblay) explorent les possibilités de la synthèse concaténative par corpus à recontextualiser à partir d’une source sonore , ou bien par réarrangement d’unités sonores , ou encore par navigation interactive à travers un espace sonore .

http://diemo.concatenative.net/ ; http://imtr.ircam.fr/imtr/Diemo_Schwarz

Jean-François Domingues – Musicien

Jean-François Domingues travaille la lumière , le son et la vidéo en création et en régie pour le spectacle vivant (théâtre et danse) depuis une dizaine d’année . Pour le théâtre il collabore avec Arnaud Meunier (Compagnie de la mauvaise graine) , Philip Boulay (théâtre du tournesol) , Yves Chenevoy (compagnie Chenevoy) … En danse , il collabore en particulier avec la compagnie Mi-octobre (Serge Ricci) et la compagnie de l’Entre-Deux (Daniel Dobbels ) . Instrumentiste , il collabore avec « Blair et le peuple de gauche».

C Extra

 Déborah Lary – Interprète

Formée en danse classique avec Michèle Mottet et Robert Secondi, L.Daydée/C.Marty/J.Lecoque (CNR de Paris) , Conservatoire d’Aix en Provence , M et Mme Lazarov , M.Marin Mayol , W.Byars… , elle se forme ensuite aux RIDC (Rencontres Internationales de Danse Contemporaine) . Elle obtient le diplôme d’état de professeur
de danse .
Elle travaille en tant qu’interprète avec :
Catherine Escarret , 7 pièces au répertoire , Création Les Plantes de Laurence
Bertagnol dans le cadre des RIDC ; Création Eclipse de Paco Décina dans le cadre des RIDC ; CCR de la Vallée d’Or de Picardie , Serge Keuten , 5 pièces au repertoire ; deux créations à Palerme Coin café , Coming soon Cie italienne Artéos ; Création Mondial , Karine Saporta , CCN de Caen Basse Normandie ; L’armoire de Martirio , Cie Esther Aumatell. ; Exit / performances En transit , Extention , Incognito , création Equation Olivier Bodin ; performances , recréation «Les épousées Cie le Monde du Zèbre . Faizal Zehgoudi .
Ces deux dernières années , elle est interprète pour la Cie L’Echappée , Frédéric Lescure  , Les gens d’Uterpan X EVENT 2 , la Cie LOL/ Myriam Gourfink This is my house 2006 , Les Temps Tiraillés 2008 associant danse et dispositif interactif .

Véronique Weil – Interprète

Elle travaille plusieurs années avec Olivier Bodin , Équation duo , Transmission
duo , en collaboration avec Olivier Bodin ; En Transit 1 , 2 et 3 du projet En Transit ; When ; From Time To Time ; Exit ; Between création pour la rue , Zip 12 , Tablakat , Les Baltikans création pour la rue .
Puis récemment elle travaille avec la Cie CARRE BLEU/ Andréas Schmid , puis Marion Lévy En somme ! 2007 , projet en plusieurs étapes . Elle s’interesse à des projet mêlant danse et interactivité . Elle est interprète pour : Sylvie Le Quéré , Cie Grégoire & CO Interstice 2007-2008 , la Cie LOL / Myriam Gourfink This is my house 2006 , Les Temps Tiraillés 2008 .

Didier Léglise – compositeur, créateur multimédia

Dès ses études en arts plastiques , il s’intéresse à l’interactivité et aux croisements
des genres . Très tôt , il crée des installations multimédia mêlant toiles vidéo en super 8 et son . Au cours de son parcours artistique , il développe ses compétences dans la création musicale et le multimédia .
Après plusieurs années de participation à des formations «live» il s’oriente vers la création musicale de spectacle (danse , théâtre) et d’installation . Il s’intéresse également au rapport entre le son et l’image en collaborant à des projets audiovisuels
avec des cinéastes , des photographes , des plasticiens .
Considérant la qualité sonore comme un élément important de son travail , (il a été régisseur de l’Opéra de Bordeaux) , il est également depuis 1995 sound designer et ingénieur du son pour la télévision , le disque et le cinéma .
En tant que créateur sonore et multimédia (vidéo , image , interactivité ) , il collabore avec des compagnies de danse et de théâtre depuis 1995 (Compagnie Lullaby , Révolutions , Positive Attitude , Jeune ballet de Picardie , Cie Songes Mécaniques , Grégoire & Co , Atmen , Hypothèses Théâtre …) .
Il crée également des installations sonores et interactives in situ , Les 4 saisons (Rome 2001) , LDI (Paris 2004) , Voix Multiples (Saragosse 2006) , Parcours sensoriel (Bretagne 2007) . Il développe depuis 2003 un travail sur l’utilisation des systèmes sonores et visuels en temps réel . (Compagnie Grégoire & Co : Peau mémoire 2004-2005 sélectionné création innovante par la FING 2005 (danse) , Compagnie Songes Mécaniques Révelations de la pierre 2005-2006 / 689 Pellicules (Dicream 2006) (Théâtre) , Corps d’ombres (Le Louvre 2007) .

Stéphane Broc – vidéaste

Vidéaste , il travaille principalement en collaboration avec des chorégraphes , scénographes , plasticiens et musiciens dans une recherche commune sur le langage du geste . À travers des vidéo arts , des installations ou encore des performances , la vidéo et l’image plus largement , contribuent à développer un sens commun avec le geste , le mouvement .
En 2008 , il termine deux créations vidéo pour des cie de danse : Maryse Delente la cloche de verre et avec Louise Vanneste Sie Kommen (Belgique)
Et son nouveau court-métrage The magnificent 4 produit par Bathysphère film factory sera présenté en octobre 2008 à Bruxelles .
The Siegfried Swan Song Project : Siegfried forever (Part I) (2006) pièce de danse/théâtre créé à Bruxelles . (Vidéo/musique/interprétation) (La raffinerie. Bruxelles 2006. Th. des Tanneurs. Bruxelles 2007. Biennale de Charleroi
danse 2007. Festival Nouvelles Danses. Strasbourg 2007.) ; Bayreuth FM (Part II) Création 2007 au Th. Des Tanneurs. Bruxelles. (festival d’Avignon 2008 au Th. Des Hivernales) .
Il collabore régulièrement avec la chorégraphe Cécile Loyer à travers des films : Blanc (2002) ; Raymond (au paradis) (2005) présenté au centre Pompidou
et dans divers festivals ; Fiasco + (2005) Installation multimédia (Installation 3 écrans avec spatialisation sonore en live) Créé en résidence à la Villette et la bourse du DICREAM . En collaboration avec Vincent Epplay (Plasticien sonore) .
Autres compagnies de danse : créations avec la Cie Art Mouv’, La Cie Moleskine/Laure Bonicel (Paris) , Cie Mahaworks/Lazara Rosell Albear (Gent/Belgique) .
Il collabore depuis deux ans avec le plasticien sonore Vincent Epplay sur plusieurs projets : Sounds effects intervention vidéo live à partir des sons concrets du vinyle du même nom .

Pur Sucre

 Grego Edelein – Interprète
 

Après une formation de cinq ans à l’école nationale supérieure des arts du cirque de Chalons en champagne , il participe au spectacle de sortie kilo mis en scène par Thierry Roisin et Jean-pierre Larroche . Il travaille ensuite en tant qu’acrobate avec Denis
plassard sur Zooo. En 2006 , Arrêts de jeux mis en scène par Pierre Rigal et Aurélien Bory , ainsi qu’un projet personnel je est où tu suis , environ l’amènent à s’intéresser de plus en plus à la danse .

Didier Léglise – Compositeur

Compositeur et ingénieur du son depuis 1985 pour différents médias (disque , jeux vidéos , théâtre , internet , télévision , cinéma ) , il collabore avec des compagnies de danse depuis 1995 (Compagnie Lullaby , Révolutions , Positive Attitude , Jeune ballet de Picardie , Grégoire & Co…) . Il développe depuis 2004 des systèmes temps réel et multi-diffusions pour le théâtre , la danse (Compagnie Grégoire & Co : « Peau mémoire » 2004- 2005 (danse) , »Révelations de la pierre » 2005-2006 (Théâtre) . Parallèlement , il réalise des installations sonores Les 4 saisons (Rome 2001) , LDI (Paris 2004) Voix Multiples (Saragosse 2006) .

Benoît Laurent – Créateur lumières

Eclairagiste , artificier et constructeur autodidacte . Il a notamment réalisé des architectures gonflables . Ces dernières années , il a construit les décors et créé les lumières des pièces de théâtre présentées au Studio-Théâtre d’Asnières .