IMG_2676p

C Extra

Aujourd’hui, nous sommes envahis d’images, de commentaires, de sons, de textes. Flux que nous subissons mais auquel nous participons. Sans véritablement nous en rendre compte, nous percevons peu à peu le monde autrement. Les nouveaux médias modifient nos comportements et nos façons d’interagir les uns avec les autres.

On échange, on se raconte, on s’exhibe. L’intimité s’expose.
Nous sommes observés ; nous observons.

Un effet « désinhibant » propre au cyberespace est apparu. Le cyberespace devient un exutoire :
exutoire de la pensée, exutoire émotionnel, une preuve d’existence.

Que devient alors notre intimité ? Comment l’espace public entre dans le champ de l’espace privé et inversement ? Comment ces nouveaux modes de communication viennent-ils s’inscrire dans notre
espace privé ? Qu’est ce que notre pensée, notre corps recherchent, ingurgitent, régurgitent ?
Comment l’animalité surgit-elle et prend-elle sa place à travers ces nouvelles donnes?

Duo durée 50 mn

Distribution

  • Conception/chorégraphie : Françoise Tartinville
  • Danse : Déborah Lary, Véronique Weil
  • Musique originale : Didier Léglise
  • Création lumière : Benoît Laurent
  • Costumes : Isabelle Deffin

> Production Atmen
> avec le soutien du CUBE, centre de création numérique, production ART3000/LE CUBE
> résidence de création, Le Colombier/Bagnolet
> avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication
> avec le soutien de l’Espace Landowski – Boulogne-Billancourt
> prêts de sudio, CND