Intérieur crème

Intérieur Crème

Il s’agit dans ce premier « acte » d’approcher le corps sous un angle presque anatomique, à travers une étude macroscopique du corps via la respiration : comment le corps se meut, se déploie, s’expose. Un seul interprète est présent sur scène. Il focalise toute l’attention. C’est un travail sur les ressorts pulsionnels : le danseur – et avec lui le public – suit, non pas le fil d’une pensée, mais le fil d’un état de corps à un autre, d’une émotion à une autre,  d’une mémoire à une autre. Les mouvements sont abrupts, secs, basiques puis se développent pour s’enrouler, se répandre, s’épuiser jusqu’à l’étourdissement, laissant émerger les états intérieurs du danseur.

Solo durée 30 mn

Distribution

  • Conception/chorégraphie : Françoise Tartinville
  • Danse : Max Fossati
  • Musique originale : Sébastien Roux
  • Création lumière : Boris Molinié
  • Vidéo : Marguerite Lantz

> Création avril 2010 à La Chaufferie dans le cadre du festival les Incandescences

> Production Atmen. Avec le soutien de micadances (Paris), la chaufferie – Compagnie DCA -Philippe Decouflé (Saint-Denis), Journées Danse Dense.