ÉMULSION COBALT – Création 2014

> France Culture – 17 septembre 2014

Aude Lavigne reçoit Françoise Tartinville dans les carnets de la création.
ÉCOUTER L’INTERVIEW

> Ballroom – Automne 2014

ballRoom0914

> Paris art – Septembre 2014

Paris-art-Sept-14

www.paris-art.com

> Critiphotodanse – 26 novembre 2014

Microsoft Word - blog critiphotodanse_nov 14.doc

www.critiphotodanse.e-monsite.com

Blanc Brut

> Un Soir ou Un Autre – Janvier 2012

Danse Theatre Sons Partis Pris Mots Buto Amnésies

lundi, 23 janvier 2012

Des esquisses, et plus

Ce samedi soir, Jean François Munnier lève le rideau sur trois pièces en résidence à l’Etoile du Nord, propose d’en voir des extraits, des commencements, et invite les artistes à s’exprimer. L’expérience est passionnante…et il est délicat d’en rendre compte. Invité à voir ces ébauches, « fragiles » forcement,  on est condamné à la bienveillance.

Blanc Brut de Françoise Tartinville, duo masculin en interaction avec un mobile et une bande son lourde de respirations, m’impressionne par l’originalité des matières dansées. Des ondulations, l’expérience d’un temps ralenti, décalé, une incertitude caoutchouteuse, une impression de violence contenue. A ce stade mon attention flotte, avec le sentiment que cette originalité se déploie encore tout azimuth. Mais cette impression n’est pas naturelle à ce stade du travail? Les explications ensuite de la chorégraphe et de l’équipe sont bienvenues. Précises et déterminées. Elles me permettent de me rapprocher de l’œuvre, me préparent à la revoir, plus tard. A confronter mes ressentis aux  intentions de base : la masculinité dans sa physicalité, ayant pu entrevoir les structures sous-jacentes, les relations entre chorégraphie, scénographie et bande son, issue de la respiration des interprètes.